Quand Nicolas Bouvier rencontre Jean Racine au Lycée Saint-Michel….

Lorsqu’on lit le livre d’un auteur contemporain, on ne peut s’empêcher de se demander quels sont les écrivains qui ont pu l’influencer, l’inspirer, le toucher et le guider dans son parcours d’écriture.

C’est justement à cette question que nous avons eu l’occasion de réfléchir lors de la discussion littéraire entre Nathalie Azoulai et Ingrid Thobois.

Avec l’aide de la modératrice Judith Mayer, les deux écrivaines ont partagé avec nos élèves, et en toute sincérité, leurs sources d’inspiration et leur long chemin en tant qu’écrivaine.

 

Pour Nathalie Azoulai, lauréate du Prix Médicis 2015 pour son roman Titus n’aimait pas Bérénice, c’est la figure du grand tragédien du 17ème siècle, Jean Racine qui est au centre du livre. Ce roman, semé de références culturelles, nous raconte la vie tumultueuse de Racine.  Quant à Ingrid Thobois, lauréate du Prix Premier Roman 2007 pour Le roi d’Afghanistan ne nous a pas mariés, c’est sa passion pour l’explorateur écrivain Nicolas Bouvier qui l’a inspirée dans ses voyages ainsi que dans sa carrière littéraire.

Au fil de l’échange et grâce à la participation des élèves, la discussion s’est enrichie avec d’autres questions autour de leur métier et du processus d’écriture. Nos deux écrivaines ont répondu aux interrogations de nos élèves en toute simplicité et en désacralisant ainsi un peu le métier d’écrivain. En effet, “Racine n’était-il pas un enfant qui aimait le jardinage avant de devenir un grand écrivain ?”.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *